Voici une petite visite virtuelle de  l’atelier de forge, ou je crée mes couteaux, vous pouvez aussi me rendre visite : contact

La forge à charbon 

Cette forge fonctionne au charbon de bois, c’est pour moi, la meilleure façon de chauffer l’acier pour forger une lame.

forge

Les forges à gaz 

Les forges à gaz ont l’avantage de ne pas surchauffer l’acier, et on peut surveiller la couleur.

Une pour forger des lames en acier homogène et l’autre pour forger l’acier damassé
forges à gaz

Le marteau pilon

Pour étirer les grosses sections d’acier, et pour forger les aciers damassésmarteau-pilon

Le laminoir

Il réduit la section d’une barre d’acier, les deux rouleaux tournent dans le même sens, ce qui écrase le métal de façon régulière.

laminoir

L’atelier de découpe, ponçage , polissage

Les ponceuses pour détourer les matières et faire le plus gros du ponçage, les différentes pièces du couteau seront polies sur cette même machine à l’aide de différents polissoirs.

backstand

La scie à ruban

Sert à découper les plaquettes de bois et les différentes matières pour fabriquer les manches de mes couteaux

scie-à-ruban,

 

Atelier de finition et de montage

 Il comporte un établi de bijoutier, des limes, des papiers abrasifs, pour les finitions, ajustages et montages des couteaux

établi-de-finition

Les perceuses

La noire pour les petits perçages ( axe des couteaux pliants trous pour taraudage…)  la bleue pour les perçages qui demandent moins de précision (plate semelle, montage sur soie …)

perceuse

La rectifieuse.

Pour rectifier les différentes pièces des couteaux pliants ( talon de lame, ressort …)

rectifieuse

 

 

Le four de traitement thermique

  Pour la trempe des différents aciers (trempe)  et le four de cuisine pour les revenus

four-de-trempe